Image1

La cybersécurité : les dangers d’internet pour les entreprises et les méthodes pour y faire face.

Dès lors que l’on possède une connexion à Internet, nous augmentons nos risques de vulnérabilité. Il fut un temps où les mots de passe suffisaient à contrer les multiples attaques mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Une structure, une entreprise, se doit de sécuriser ses données et cela en renforçant son système informatique. C’est ce qu’on appelle la cybersécurité. Mais qu’est-ce que la cybersécurité et pourquoi est-ce important de sécuriser au maximum son système d’informations ? Ethic IT vous répond.

De manière générale, la cybersécurité est tout simplement un processus qui permet de protéger vos données sensibles, votre réseau ou encore votre système informatique au sein de votre organisation. Elle repose sur 4 objectifs :

  • La confidentialité des données,
  • L’authenticité des acteurs ayant accès au système d’informations,
  • L’intégrité, afin de connaitre l’exactitude des données,
  • La disponibilité, afin d’avoir accès au système d’informations à tout moment.

Ainsi, la cybersécurité fait face à ce que l’on appelle la cyberattaque. Il est d’ailleurs prouvé dans une étude de Forbes Technology Council, que toutes les 40 secondes, une entreprise est victime d’une cyberattaque. Mais quels en sont les risques et les enjeux ?

Les cyberattaques résultent le plus souvent d’une volonté de nuire, de détruire ou de mettre en difficulté une structure. Souvent dans un but concurrentiel, les entreprises se font attaquer et voient toutes leurs informations compromises.

Il existe d’ailleurs plusieurs formes de cyberattaque qui sont également apparentées à de la cybercriminalité :

  • L’attaque par virus informatique : le virus donne accès aux hackers à tout votre système d’informations dans le but très précis de détruire toutes vos données.
  • Le ransomware ou logiciel de rançon : ce logiciel, communément appelé CryptoLocker, CryptoDefense ou CryptoWall, est un type de malware qui restreint, voire empêche les utilisateurs d’utiliser complètement leurs ordinateurs. Le nouveau type de ransomware Crypto Ransomware oblige les utilisateurs à payer un certain montant pour obtenir la clé de déverrouillage.
  • Le phishing ou hameçonnage : cette méthode consiste à utiliser des mails frauduleux, qui lorsqu’un utilisateur les ouvre, ce dernier se voit attribué un virus dans son serveur. Ainsi, toutes ses données confidentielles sont en danger.
  • L’attaque au président : elle consiste à se faire passer pour un membre de l’entreprise dans le but de soutirer des informations confidentielles.
  • Le spyware ou espionnage : c’est un logiciel d’espionnage qui a pour but d’apprendre vos habitudes de navigation et de récolter un maximum de données vous concernant.

Toutes ces attaques peuvent avoir de réelles conséquences sur les entreprises qui en sont victimes. En effet, les dégâts sont plus ou moins importants et peuvent ainsi coûter très cher à l’entreprise.

Ainsi, il est devenu primordial au sein des entreprises de se poser la question : comment faire face aux cyberattaques ? Ethic IT vous donne 5 conseils à suivre pour optimiser votre sécurité informatique :

  1. N’utilisez pas les mêmes mots de passe pour vos différents comptes ou espaces personnels. En effet, si un virus parvient à trouver votre mot de passe pour l’un de vos comptes personnels, il aura accès à tous les autres. Ce qui lui facilitera son piratage informatique.
  • Utilisez l’authentification multifacteur ou MFA. Ces derniers se basent sur des catégories d’informations d’indentifications indépendantes afin de vérifier la connexion de l’utilisateur ou toutes formes de transaction. Pour cela, deux informations d’identifications indépendantes au minimum seront utilisées. Le but de l’AMF est de mettre en place des défenses à différents niveaux et de rendre plus difficile l’accès à des serveurs à des personnes non autorisées.
  • Utilisez un pare-feu. Pour cela, deux possibilités s’offrent à vous : utiliser un pare-feu pour applications web ou un pare-feu de nouvelle génération.

Le pare-feu d’application Web est un type de pare-feu d’application, spécifiquement pour les applications Web. Il détecte et bloque tout malware (logiciel malveillant ou maliciel).
Tandis que le pare-feu de nouvelle génération (NGFW) fait partie de la technologie de pare-feu de troisième génération, qui combine les pares-feux traditionnels avec d’autres fonctions de filtrage des équipements réseau.

  • Utilisez des solutions contre les logiciels de rançon. En effet, pour garantir un niveau de sécurité plus important, les programmes anti-exploitation bloquent les techniques mises en place par les attaquants. Ces solutions peuvent vous protéger des attaques Flash et des failles des navigateurs, et même empêcher les nouvelles tentatives non découvertes ou corrigées.
  • Surveillez votre réseau et effectuez des tests de pénétration. Les outils de surveillance et de diagnostic des performances du réseau aident les équipes informatiques et d’exploitation du réseau à comprendre le comportement continu du réseau et de ses composants en réponse aux demandes de trafic et à l’utilisation du réseau. Il est essentiel de mesurer et de rendre compte des performances du réseau pour garantir que les performances restent à un niveau tolérable. En ce qui concerne le test de pénétration, c’est une attaque de réseau simulée autorisée sur un système informatique pour évaluer la sécurité du système.

Ethic IT vous propose de nombreuses autres solutions à retrouver sur le site internet dans la rubrique Services – Cybersécurité.

D’ailleurs, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel afin d’utiliser les meilleurs outils, de façon à mettre en sécurité toutes vos données confidentielles ou votre système d’informations de manière générale. Aussi, il est important de sensibiliser vos équipes aux dangers de la cyberattaque en appliquant une charte informatique au sein de votre entreprise par exemple. Celle-ci permettrait de formaliser les processus de communication et les bons gestes à adopter. Enfin, la sensibilisation des équipes peut également passer par les formations en groupe afin de favoriser les échanges et les partages d’expérience.